La police tchèque collecte les témoignages sur les crimes de guerre commis en Ukraine

La Centrale nationale de lutte contre le crime organisé (NCOZ) a lancé lundi son questionnaire en ligne sur les crimes de guerre en Ukraine. Les enquêteurs tchèques ont toutefois déjà recueilli les témoignages de dizaines de personnes qui peuvent permettre d’identifier les responsables de ces crimes, avec à l’avenir, l’espoir de les traduire en justice.