Věra Časlavská, une fleur au pays des samouraïs

Les Japonais lui ont donné le surnom de « Fleur des Jeux olympiques ». L’empereur, lui aussi sous le charme, lui a offert un kimono. Depuis ses exploits à Tokyo en 1964, et malgré son décès il y a cinq ans, la gymnaste Věra Čáslavská reste, encore aujourd’hui, la Tchèque la plus célèbre au pays du soleil-levant.