« En Biélorussie, la poésie est une forme de thérapie »

En visite cette semaine à Prague, la cheffe de file de l’opposition biélorusse Svetlana Tikhanovskaïa a appelé les Tchèques à agir contre le régime autoritaire d’Alexandre Loukachenko et à soutenir les prisonniers politiques. En août dernier, suite à la réélection truquée du président, les artistes ont été en première ligne du mouvement de contestation violemment réprimé par les autorités de Minsk. Ce printemps, une dizaine d’entre eux ont pu profiter des séjours de résidence artistique à Prague et à Brno, organisés par le Centre littéraire tchèque. La poétesse biélorusse Nasta Koudasavova, qui est en résidence dans la capitale tchèque jusqu’à la mi-juin, a raconté cette expérience au micro de la rédaction russe de Radio Prague International.