Un an de pandémie : « Il est très facile de basculer dans la précarité »

Qu’ils soient cuisiniers, mineurs, serveurs, soignants, parents célibataires ou divorcés, ils ont un point commun : la crise du coronavirus a bouleversé leur vie.  La journaliste et documentariste Apolena Rychlíková a rencontré des dizaines de personnes à travers toute la République tchèque qui ont subi de plein fouet les conséquences de la pandémie. Les témoignages qu’elle a recueillis sont au cœur de la série documentaire « Život během pandemie » (La vie pendant la pandémie), diffusée cette semaine sur la station Plus de la Radio tchèque.