Adolf Wenig, un maître d’école devenu maître-conteur

Au début du XXe siècle, les livres de contes d’Adolf Wenig ornés des belles illustrations de son frère Josef sont un cadeau rêvé des enfants tchèques. Ils souhaitent ardemment trouver ces beaux livres sous l’arbre de Noël. Lus et relus maintes fois par les enfants et souvent aussi par leurs parents, ces superbes livres sont considérés comme des joyaux de leurs bibliothèques.